Traduire l’esprit d’une pièce : vue d’ensemble ou détail ?

Quand on cherche à photographier une pièce, le premier réflexe est de réaliser une vue d’ensemble.
On cherche à montrer tout ce que l’architecte, l’architecte d’intérieur ou le particulier féru de décoration a intégré dans cette pièce.

La vue d’ensemble est importante. Elle contextualise la pièce, les ouvertures, la lumière, l’emplacement des éléments architecturaux clés.

photographie d'intérieur vue d'ensemble

La photo ci-dessus rempli parfaitement ce rôle. On situe sans problème l’agencement globale de la pièce, l’escalier et les ouvertures.

On a utilisé pour la réaliser un objectif à décentrement, qui permet de prendre plusieurs vues pour produire un composite, plutôt qu’un objectif très grand angle, qui induit de grosses déformations.
Malgré tout, en cadrant pour intégrer l’escalier dans l’image, on obtient un vide au premier plan, qui donne une impression de grand volume mais ôte toute intimité à ce salon.
Les éléments sous l’escalier, tels que l’étagère et la lampe, sont compressés et n’attirent pas le regard.

Pour compléter cette vue d’ensemble, on a donc réalisé une vue de détail, qui s’attache plus à retranscrire l’atmosphère et la palette de couleurs de ce joli salon moderne.

photographie d'intérieur détail

Vue d’ensemble et vue de détail sont généralement complémentaires pour bien décrire un espace. Si la vue d’ensemble est généralement plus descriptive, la vue de détail s’attache plus à retranscrire une ambiance particulière, un jeu de lignes ou un élément décoratif particulier.
En mettant l’emphase sur quelques objets seulement, elle évite à l’œil d’être dépassé par un trop grand nombre d’informations.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *